La tempête du 26 décembre 1999

Après la tempête ... du dimanche 26 décembre 1999

Avec des rafales de vent atteignant 180 km à l'heure, notre village et nos forêts ont subi des dégâts importants: des toits emportés, des palissades et des volets arrachés, de nombreux arbres cassés ou déracinés, le relais de télévision hors d'usage et tout le reste qui ne se chiffre pas ....

Léa: "J'avais pris mon petit déjeuner, j'étais assise sur le canapé. Tout à coup, un grosse rafale de vent déracina un arbre et le fit retomber dans le pré derrière chez moi. Sur la terrasse, la table se souleva et se retourna. Mon papa arriva et nous dit de nous habiller rapidement. Il nous emmena chez nos grands parents. Un homme est venu chez nous pour nous dire qu'il avait eu la moitié du toit arraché avec la charpente. Il a dit qu'il croyait que c'était la fin du monde."

Ludivine: "Pendant la tempête, nous étions chez ma mamie. Des centaines de tuiles ont été projetées sur la route. Mon chat a eu très peur, il s'est caché sous les couvertures du lit, on ne le trouvait plus."

Stéphanie: "Dans la forêt, beaucoup de sapins sont tombés, j'ai vu un arbre se casser en deux. J'ai eu très peur. Nous n'avions plus d'électricité, nous avons allumé des bougies."

Laure: "Nos animaux sont rentrés dans la cabane, ils avaient très peur. Les arbres craquaient, des branches et des bouts de plastique s'envolaient ..."

Morgane: "A Noël, ma mamie m'a offert un petit chat, je l'ai appelé tempête."

Aude: "Maman était sortie pour remettre le toit du foin des lapins qui s'était envolé avec le vent, soudain une rafale a soulevé la cuve du jardin, elle est retombée tout près de ma mère ..."

Céline: "La maison de mon voisin s'est écroulée. Mon autre voisin est tombé du toit. Il appelait au secours. Mon père et mon frère l'ont ramené chez nous. On n'avait plus de téléphone, alors mon père est allé chercher de l'aide dans le village. Deux ambulances sont venues ..."

Stella: "Nous partions dans l'Aude. En arrivant à Belfort, les panneaux volaient à travers la route, autour de nous des arbres tombaient, les rafales de vent bousculaient notre voiture. Papa voulait faire demi-tour ..."

Amandine: "J'étais à Fréland. Sur la route, les pompiers essayaient de dégager les arbres déracinés. Notre chien Canelle avait eu très peur et s'est sauvé..."

Thierry: "J'étais davant la porte de la grange, je m'accrochais à la poignée, le vent commençait à m'emporter ..."

Benjamin: " Chez mon papy, il y avait 20 cm d'eau dans la cave ..."

Anaïs: "Chez nous le chapeau de cheminée est tombé sur l'escalier et a éclaté."

Charles: "Le portail de mon voisin s'est arraché, les volets de mon autre voisine sont cassés ainsi qu'une vitre. Un arbre est tombé sur le fil du téléphone. Les tôles qui recouvraient notre façade se sont envolées dans les arbres ..."

Laura: "Le vent a emporté des tuiles. Ma chambre était en dessous, nous avons dû arracher la moitié de la moquette ..."

Benjamin: "Le jour de la tempête, on roulait en voiture. Un arbre est tombé. Le parrain de mon frère a téléphoné aux pompiers pour qu'ils viennent le couper."

Cédric: "Nous n'avions plus d'électricité, ma mère a jeté les frites du congélateur ..."

Laurent: "A Diespach, des fils électriques ont été cassés par des arbres tombés... Notre nain de jardin s'est brisé, une barrière était tombée sur lui..."

Nicolas: "Pour nous éclairer, papa avait branché une batterie de voiture sur une ampoule ..."

Maxime: "Notre maison de vacances, près de La Rochelle, a été abîmée par la tempête. Un arbre est tombé sur le coin du toit. Mon papa et un copain sont partis pour réparer les dégâts ..."

J'ai vu passer près de notre maison, complètement affolés, un renard et deux chevreuils qui partaient se réfugier dans des buissons ...

A défaut d'éclairage, les lampes à pétrole ou à huile, les bougies ont repris du service ...

Mes élèves ont été aussi frappés par la solidarité des habitants de notre village ...